Les 4 principales causes des acouphènes | Soulager ses acouphènes
5

Les 4 principales causes des acouphènes

Un acouphène est une illusion auditive, c’est-à-dire la perception d’un son sans stimuli extérieur. L’acouphène est un phénomène fréquent et de plus en plus répandu.

Les acouphènes touchent entre 14 et 17 millions de Français, d’après l’enquête JNA-Ifop 2018 « Acouphènes et hyperacousie : fléaux du XXI° siècle ? ». D’après cette étude, 28 % des Français de 15 ans et plus affirment souffrir actuellement d’acouphènes.

Et cela ne concerne pas que les seniors :

  • 56 % des 15 à 17 ans affirment avoir déjà ressenti des acouphènes,
  • 49 % des 18 à 24 ans en ont également fait l’expérience.

En effet, les acouphènes sont souvent liés à des traumatismes sonores ou émotionnels et pas uniquement aux problèmes de santé liés au grand âge.

Pourquoi ai-je des acouphènes ?

Avant toute chose, il est important de rappeler que l’acouphène n’est pas une maladie à proprement parler, mais bien un symptôme. Il s’agit de la manifestation auditive d’une défaillance qui peut se trouver dans le système auditif ou d’une autre problématique de santé.

Imaginez un mal de ventre. Le fait d'avoir mal au ventre n’est pas une maladie en soi : il s’agit d’un symptôme. Un symptôme de quoi ? Peut-être avez-vous une gastro (ou l'inverse). Peut-être êtes-vous seulement un peu ballonné. Peut-être avez-vous pris froid il y a quelques jours ou mangé un plat trop épicé pour vos intestins. Pour ces dames, peut-être êtes-vous juste à la limite de la semaine de menstruation. Dans tous les cas, le résultat a été le même : vous avez mal au ventre. 

C'est la même chose pour les acouphènes : plusieurs causes peuvent être associées à l’apparition de ce bruit fantôme. Il peut parfois être difficile d’identifier un seul facteur, car les possibilités sont nombreuses (et cumulables).

Il est intéressant de se demander à quel moment vous avez commencé à entendre les acouphènes ou après quelle maladie ou événement marquant.

Quelles sont ces causes ?


On distingue principalement deux types d’acouphènes : les acouphènes subjectifs (sons illusoires que seul le patient entend, représentant 99% des cas) et les acouphènes objectifs (sons pouvant être entendu par une personne extérieure).

Première cause : dû à une pathologie


Pour les acouphènes objectifs, les causes sont pathologiques. Cela peut venir de troubles vasculaires liés à un anévrisme de l'artère carotide, de troubles musculaires locaux ou d'une maladie vasculaire comme l'hypertension artérielle. Un AVC (accident vasculaire cérébral) ou un AIT (accident ischémique transitoire) peut aussi conduire à l'apparition des acouphènes.

D'autres maladies peuvent être à l'origine de l'acouphène :

  • l'otite moyenne ou à répétition
  • l'otospongiose ou otosclérose qui est une affection de l'oreille responsable d'une surdité par blocage d'un os de l'oreille
  • la maladie de Menière qui se caractérise par une augmentation de la pression du labyrinthe de cause inconnue et s'accompagne de perte de l'audition et de vertiges
  • un neurinome de l'acoustique ou schwannome vestibulaire qui est une tumeur bénigne dont les symptômes sont une perte auditive, un acouphène (tous deux unilatéraux, c'est-à-dire dans une seule oreille) mais également des maux de tête, des vertiges, des fourmillements ou une paralysie au niveau du visage.
  • la presbyacousie qui est la perte d’audition liée au vieillissement, commençant en général vers l’âge de 60 ans.

Et il y en a sûrement d'autres qui provoquent un acouphène. Commencez toujours par éliminer tout soupçon pathogène grâce à un examen oto-rhino-laryngologique complet, un examen cardiovasculaire puis neurologique. 

Deuxième cause : l'agression sonore

Ecouter la musique avec des écouteurs dont le volume est trop fort, les concerts et boîtes de nuit où la musique atteint un niveau trop excessif pour nos oreilles, les tirs ou explosions et tout autre choc sonore brutal ou à répétition... Tout cela peut endommager nos cellules auditives et survient alors une perte de l'audition, une surdité cochléaire.

L'audition est confortable en dessous de 70 dB, après cela devient fatiguant voire risqué, comme le montre le schéma ci-dessous.


Notre corps accepte 80 dB pendant 8h/jour avant d'avoir des dommages. Tous les 3 dB supplémentaires, divisez ce temps par 2. Au dessus de 100 dB, nous ne sommes plus qu'à 5 min/jour avant d'avoir des dommages sur les cellules auditives. Et tout ce qui est au dessus de 120 dB vous occasionne des dégâts irréversibles et immédiats.

Peu de personnes s'en préoccupent lorsqu'ils sont jeunes et s'en aperçoivent plus tard, lorsqu'il est trop tard et que la surdité survient, irréversible.

La baisse d'audition peut parfois laisser place aux acouphènes, souvenir fantôme des agressions sonores passées. Ce son que le cerveau crée de toute pièce pour combler la perte de décibels que vous ne pouvez plus entendre.

Certains ont des acouphènes juste après une exposition longue au bruit. Dans ce cas, votre cerveau vous parle de sa fatigue auditive et nécessite une période de silence pour se reposer. Un acouphène qui persiste le lendemain nécessite un examen médical.

Troisième cause : les causes psychologiques

Stress chronique, choc émotionnel, traumatisme passé, harcèlement moral, dépression... La perte d'un proche, d'un travail ou un traumatisme autre peut dérégler votre système. Toutes ondes et pensées négatives, tout repli sur soi ou non accomplissement personnel ou des objectifs, est sujet à un stress qui peut déclencher et alimenter l'acouphène. L'article "Et si on se disait que notre corps nous parle ?" en dit plus sur ce sujet.

Un choc émotionnel peut déclencher un acouphène. Mais un stress en général peut l'alimenter et l'entretenir. Plus vous serez stressé, plus vous serez anxieux ou angoissé et plus votre acouphène sera intense et difficile à gérer. Et plus votre acouphène est présent et fort, et plus vous ressentirez du stress et de l'anxiété. Vous entrez alors dans un cercle vicieux qu'il est difficile de contrôler. 

La gestion du stress devient alors la priorité. Le travail sur le premier choc émotionnel est également à envisager. Une catégorie est entièrement tournée vers ce sujet, la gestion du stress. Je vous laisse la découvrir : https://www.soulagersesacouphenes.fr/category/stress/

Quatrième cause : les problèmes somato-sensoriels

Nous parlions tout à l'heure de pathologies mais il faut également pensé aux problèmes physiques. Tout événement dans notre vie peut impacter notre corps à petite ou grande échelle.

Vous avez peut-être des acouphènes à la suite :

  • d'un accident ayant causé un trauma au cou ou à la tête
  • de problèmes dentaires (décalage des mâchoires, problème de l'ATM, bruxisme...)
  • d'une mauvaise manipulation de la colonne vertébrale cervicale
  • d'une posture inadéquate pendant les périodes de repos, de travail ou de sommeil

Trois grands spécialistes peuvent gérer ses causes : l'ostéopathe, le dentiste occlusal et le kiné vestibulaire.

Après avoir lu cet article, cela vous donne-t'il une idée du type d'acouphènes auquel vous appartenez ? Vous pouvez répondre en commentaire, par mail ou par messenger

Appoline
 

Jeune acouphénique ne souhaitant pas endurer ses bruits toute sa vie, j'ai décidé d'étudier le sujet en profondeur et trouver la solution pour ne plus avoir d'acouphènes. Je mets aujourd'hui mes connaissances à votre service pour vous aider, à votre tour, à soulager vos acouphènes sur le long terme. Au plaisir d'avoir de vos nouvelles !

Click Here to Leave a Comment Below 5 comments
Acouphènes somato-sensoriels : Comment l’ostéopathe peut vous aider ? – Soulager ses acouphènes - février 27, 2020

[…] Retrouvez les principales causes de l’acouphène ici. […]

Reply
Que sont les acouphènes et peut-on les soulager soi-même ? – Soulager ses acouphènes - mars 4, 2020

[…] Vous pouvez également lire l’article sur « Les 4 principales causes des acouphènes » […]

Reply
Les 5 affirmations (parfois erronées) concernant les acouphènes – Soulager ses acouphènes - mars 15, 2020

[…] On pense souvent que l’acouphène est une maladie. Nous avons vu au-dessus que c’est le cerveau qui crée les acouphènes. Pour quelle raison ? L’acouphène n’est en réalité pas une maladie mais un symptôme d’un mal plus grand. Un signal sonore pour nous indiquer que quelque chose ne va pas dans notre corps. L’acouphène peut se manifester pour plusieurs raisons. Je vous laisse lire cet article sur « Les 4 principales causes de l’acouphène » […]

Reply
Acouphènes : La check-list à suivre pour faire un bon diagnostic | Soulager ses acouphènes - mars 15, 2020

[…] Article associé : Les 4 principales causes des l'acouphènes […]

Reply
Acouphènes : comment soulager les bourdonnements | Soulager ses acouphènes - mars 15, 2020

[…] Lire également : Les 4 principales causes des acouphènes […]

Reply

Leave a Reply: