Acouphènes : La check-list à suivre pour faire un bon diagnostic | Soulager ses acouphènes
1

Acouphènes : La check-list à suivre pour faire un bon diagnostic

Les acouphènes sont des sensations auditives qui ne sont pas causées par un bruit extérieur. Le son perçu est différent selon les personnes et peut ressembler à un bourdonnement, un sifflement, un grincement, une sonnerie, un chuintement, un vrombissement, un gazouillis, un cliquetis...

Le bruit entendu survient soit brutalement à l'occasion d'un événement (concert bruyant, épisode de stress...), soit progressivement. Il peut être constant ou intermittent. Il est parfois plus intense dans certaines circonstances (fatigue, stress, changement de position de la tête...). L'acouphène est perçu dans une seule oreille ou dans les deux et parfois "dans la tête au sommet du crâne".

De nombreuses causes

Comme vous avez pu le lire dans d'autres articles de ce blog, il existe de nombreuses causes qui déclenchent et maintiennent la présence des acouphènes. On peut les classer en 4 groupes : sonore, somato-sensoriel, psychologique, ou pathologique. Un article est dédié spécifiquement aux différentes causes.

Il existe de nombreuses solutions mais toutes ne sont pas valables et conseillées pour toutes les causes existantes. Il s'agit donc de faire le bon diagnostic pour déterminer la cause réelle dans notre cas et se tourner vers les solutions adaptées qui vont soulager cette cause en particulier.

image avec n personnage masculin qui tient une to-do-list thérapeutique

Agir étape par étape

Etape 1 : Le médecin ORL

En général, vous allez voir votre médecin traitant mais vous pouvez directement passer par la case ORL. C'est le médecin spécialisé dans la sphère oto-rhino-laryngologique, et donc des oreilles. C'est une étape incontournable pour passer un bilan complet et diagnostiquer une éventuelle pathologie.

Dans tous les cas, une audiométrie (mesure de l'audition) est réalisée pour rechercher une possible perte auditive.

Les autres examens complémentaires ne sont réalisés que dans certaines situations guidées par le résultat de l'audiogramme :

  • acouphénométrie (examen qui permet de caractériser le type d'acouphènes),
  • scanner, IRM, échodoppler...

Car si l'acouphène ne vient pas d'une perte de cellules ciliées et donc de l'audition, cela peut venir d'un problème vasculaire ou neurologique. Il faut donc faire les examens nécessaires pour exclure toutes possibilités de pathologie.

Après ces examens, le médecin ORL pourra vous guider vers un traitement médicamenteux (si cela est possible) ou vers un autre spécialiste de la santé.

Il pourra vous proposer le port d'appareil auditif si une perte auditive est associée à l'acouphène.

Etape 2 : Se poser les bonnes questions

Le médecin ORL et les autres spécialistes de la médecine traditionnelle ne peuvent rien pour vous ? On ne vous a prescrit aucun traitement curatif ? Ou peut-être juste des anxiolytiques et autres anti-dépresseurs...

Pour savoir vers quelles solutions vous tourner, vous devez déterminer la cause de vos acouphènes. Et pour cela, posez-vous les questions ci-dessous :

  • Depuis combien de temps avez-vous des acouphènes ?
  • Vous souvenez-vous de l'événement déclenchant ?
  • L'acouphène est-il unilatéral ou bilatéral
  • L'intensité est-elle constante ou fluctuante en fonction des situations ?
  • L'acouphène est-il chronique, permanent ou intermittent ?
  • Avez-vous d'autres symptômes et problèmes de santé en plus des acouphènes ?
  • Dans quel environnement évoluez-vous actuellement et pourrait potentiellement impacter vos acouphènes ?

En fonction des réponses que vous obtiendrez, une cause en particulier peut se distinguer des autres. Et vous pourrez vous diriger vers les solutions qui conviennent à ce type d'acouphène en particulier.

__________

Découvrez la méthode SOREHO et soulagez vous acouphènes maintenant. Une méthode efficace basée sur la thérapie sonore, la relaxation et un ingrédient secret. Pour en savoir plus, cliquez ici.

C'est toujours flou pour vous ?

Répondez à ces questions et découvrez à quel type d'acouphènes vous êtes le plus susceptible d'appartenir.

Florian
 

Jeune acouphénique ne souhaitant pas endurer ses bruits toute sa vie, j'ai décidé d'étudier le sujet en profondeur et trouver la solution pour ne plus avoir d'acouphènes. Je mets aujourd'hui mes connaissances à votre service pour vous aider, à votre tour, à soulager vos acouphènes sur le long terme. Au plaisir d'avoir de vos nouvelles !

Click Here to Leave a Comment Below 1 comments
Les 5 affirmations (parfois erronées) concernant les acouphènes | Soulager ses acouphènes - mars 16, 2020

[…] La présence de l’un ou l’autre, ou des deux, auxquels s’ajoutent divers autres symptômes induira une pathologie ou un diagnostic différent d’une personne à l’autre. Il est toujours bon de vérifier le tout pour faire un bon diagnostic. Vous pourrez retrouver mon article sur « Acouphènes : La check-list à suivre pour faire un bon diagnostic » […]

Reply

Leave a Reply: