Les 5 affirmations (parfois erronées) concernant les acouphènes | Soulager ses acouphènes

Les 5 affirmations (parfois erronées) concernant les acouphènes

N'écoutons pas les bruits qui courent

Il est tout à fait possible d’avoir des aprioris sur les acouphènes. Nous pouvons entendre tout et son contraire, même de la part des médecins. Remettons ici les choses à leur place.

1) L’ acouphène est une maladie de l’oreille

FAUX. En réalité, les acouphènes sont entièrement créés par notre cerveau. Ils sont le signal de détresse du cerveau pour nous indiquer que quelque chose ne va pas dans notre corps. Pour les plus scientifiques d’entre vous, vous pouvez aller voir l’article « D’où viennent réellement les acouphènes – Avancée scientifique » qui indique exactement quelle partie du cerveau déclenche les acouphènes.

2) L’acouphène est multiple

On pense souvent que l’acouphène est une maladie. Nous avons vu au-dessus que c’est le cerveau qui crée les acouphènes. Pour quelle raison ? L’acouphène n’est en réalité pas une maladie mais un symptôme d’un mal plus grand. Un signal sonore pour nous indiquer que quelque chose ne va pas dans notre corps. L’acouphène peut se manifester pour plusieurs raisons. Je vous laisse lire cet article sur « Les 4 principales causes de l’acouphène »

3) L’acouphène est permanent

Il peut apparaître à certains moments de votre vie et disparaître à d’autres. Pour certains, l’acouphène est omniprésent (ou semble l’être) mais cela n’est peut-être valable que pendant cette période de transition que vous êtes en train de vivre. Pour d’autres, l’acouphène ne survient qu’à certains moments dans la journée, ou dans la semaine, ou dans un cycle répétitif et chronique. Il peut venir uniquement lorsque vous êtes fatigué, stressé ou dans un moment assez instable et inconfortable émotionnellement parlant.

Dans le cas où aucune maladie n’est diagnostiquée, il est alors conseillé de se demander pourquoi notre corps réagit comme il le fait et comment vous pouvez agir pour revenir à la normale.

L’acouphène n’est généralement qu’un symptôme d’un mal plus grand. Trouvez ce mal, soignez-le et vous verrez votre acouphène diminuer en intensité (et peut-être même disparaître). Ne vous voilez plus la face et agissez !

4) Il n’y a rien à faire

C’est bien trop souvent ce que l’on entend de la bouche des praticiens de santé. Bon nombre d’acouphéniques (personnes ayant des acouphènes) ont fait le tour des médecins généralistes, médecins ORL, neurologues, psychologues,… Et n’ont eu pour seule réponse qu’un simple « Il n’y a rien à faire, aucun traitement possible dans votre cas, il vous faut apprendre à vivre avec ».

Et pourtant, si l’on s’intéresse à l’acouphène d’un point de vue holistique et non simplement d’un dysfonctionnement de l’oreille, nous pouvons en extraire diverses solutions pour soulager l’acouphène. Vous pouvez lire l’article « Acouphènes : comment soulager les bourdonnements » pour plus de détails.

5) L’acouphène n’est pas lié à la perte d’audition

Vous pouvez avoir une baisse d’audition mais ne pas avoir d’acouphènes. Et inversement, vous pouvez avoir un acouphène très prononcé et gênant et avoir une très bonne audition. Vous pouvez aussi avoir les deux ou aucun (dans ce dernier cas, vous ne seriez probablement pas en train de lire cet article).

La présence de l’un ou l’autre, ou des deux, auxquels s’ajoutent divers autres symptômes induira une pathologie ou un diagnostic différent d’une personne à l’autre. Il est toujours bon de vérifier le tout pour faire un bon diagnostic. Vous pourrez retrouver mon article sur « Acouphènes : La check-list à suivre pour faire un bon diagnostic »

Si vous avez d’autres affirmations concernant les acouphènes (vraies ou fausses), n’hésitez pas à les écrire en commentaire sous cet article. Je me ferais une joie de les intégrer à l’article.

__________

Découvrez la méthode SOREHO et soulagez vous acouphènes maintenant. Une méthode efficace basée sur la thérapie sonore, la relaxation et un ingrédient secret. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Florian
 

Jeune acouphénique ne souhaitant pas endurer ses bruits toute sa vie, j'ai décidé d'étudier le sujet en profondeur et trouver la solution pour ne plus avoir d'acouphènes. Je mets aujourd'hui mes connaissances à votre service pour vous aider, à votre tour, à soulager vos acouphènes sur le long terme. Au plaisir d'avoir de vos nouvelles !

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: