Que sont les acouphènes et peut-on les soulager soi-même ? | Soulager ses acouphènes

Que sont les acouphènes et peut-on les soulager soi-même ?

Avez-vous déjà ressenti un bruit dans vos oreilles qui n’existait pas ?

Un bruit que personne d’autre que vous n’entendait ?

Un bruit qui vous empêche de vous concentrer dans vos tâches du quotidien, sur les conversations avec vos proches ou même à vous endormir.

Si oui, alors vous avez sans doute ce qu’on appelle des acouphènes.
Ces bourdonnements, tintements ou sifflements que l’on entend soit dans un silence total soit par-dessus les bruits ambiants.

Selon les résultats d’une enquête de l’association de la journée nationale de l’audition réalisée en 2018, entre 14 et 17 millions de Français souffriraient de ce symptôme.

28% des Français de 15 ans et plus déclarent souffrir aujourd’hui d’acouphènes, dont 10% les ressentent souvent ou en permanence. Autre exemple, 50 millions d’américains souffrent d’acouphènes. C’est devenu un fléau de ce siècle.

Mais qu’est-ce que les acouphènes ?

Les acouphènes sont des bruits « parasites » qu’une personne entend dans l’une ou les deux oreilles sans que ces derniers soit liés à une source sonore existante, un stimulus externe.

Ce signal est généré par le cerveau en réponse le plus souvent à un endommagement des cellules de l’oreille interne ou encore une surexcitation de l’appareil auditif.

Une sorte d’hallucination auditive qui se manifeste sous forme de bourdonnements, de tintements, de sifflements, de pulsations ou d’autres sensations auditives.

Ce bruit varie en fonction des personnes atteintes.

Cela peut aller d’un bruit de lignes à haute tension, de réfrigérateur, d’un essaim d’abeilles, une tondeuse à gazon voire même un moteur d’avion à réaction.

Les acouphènes peuvent aussi s’accompagner d’hyperacousie, de douleur ou de sensation de chaleur au niveau des oreilles, d’un problème d’équilibre, de vertiges

Pourquoi les médecins nous disent qu’il n’y a rien à faire ? (et pourquoi ce n’est pas toujours vrai)

Il est vrai qu’à ce jour, aucun traitement n’est possible si l’acouphène n’est pas d’origine vasculaire. Et cela pour une bonne raison. Pendant plusieurs décennies, les études sur l’acouphène ont été focalisées avant tout sur l’organe qui possède nos cellules auditives : la cochlée. Les acouphènes étant des sons audibles de l’acouphénique, il était normal de penser qu’il trouvait sa source dans le système auditif. Et pourtant, ce n’est pas le cas.

Pour ne pas vous endormir avec des termes trop techniques, je vous laisse lire l’article « D’où viennent réellement les acouphènes – Avancées scientifiques » qui décrit de manière détaillée les zones dédiées aux acouphènes.

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’on peut maintenant différencier sans détour une personne acouphénique d’une personne saine grâce à des examens médicaux. Et qu’on peut corréler les acouphènes avec les pertes d’équilibre et les vertiges. Mais il n’y a aucun traitement notoire qui soulage n’importe quel acouphène.

docteur impuissant face aux acouphènes

Quelle est la cause et comment peut-on s’en débarrasser ?

Si vous avez la volonté de vous en débarrasser, la première étape est de définir à quel type d’acouphènes vous appartenez. De savoir ce qui a provoqué les acouphènes et ce qui les alimentent.

Dire que les acouphènes sont des problèmes ORL est réducteur. En effet, les acouphènes sont déclenchés par de nombreuses causes diverses et sont rarement issus de réels problèmes ORL (d’où le fait que ces médecins ne peuvent rien faire pour vous).

Les différentes causes aujourd’hui connues sont :

  • les agressions sonores
  • les problèmes physiques (syndrôme de SADAM, trouble de l’ATM, problèmes de cervicales ou de dos…)
  • le stress chronique
  • les chocs émotionnels
  • les doses massives d’ondes électromagnétiques
  • les problèmes circulatoires ou d’obstruction artérielle
  • les pathologies telles que la maladie de Menière, l’otospongiose…

Pour déterminer la cause, vous pouvez consulter un médecin ORL pour éliminer toute possibilité de pathologie. Vous pouvez également vérifier avec un ostéopathe et un dentiste occlusal si vous avez le moindre doute sur des douleurs physiques.

Si vous souhaitez, vous pouvez également passer le test « Etes-vous sujet aux acouphènes, à l’hyperacousie et/ou à l’hypoacousie ? » pour en savoir plus sur vos acouphènes.

Vous pouvez également lire l’article sur « Les 4 principales causes des acouphènes »

to do list des solutions contre les acouphenes

De nombreuses causes, de nombreuses solutions

Une fois que vous avez déterminés la cause de votre acouphène, vous pouvez vous dirigez vers la solution qui vous correspond le plus comme :

  • une opération chirurgicale
  • un traitement médicamenteux
  • des rendez-vous chez un ostéopathe et/ou un dentiste occlusal
  • une cure de plantes naturelles
  • un traitement homéopathique
  • une thérapie sonore
  • des techniques de relaxation
  • les médecines alternatives (acupuncture, shiatsu, soins énergétiques, hypnose, PNL, EMDR…)

Comme vous le voyez, il y a de nombreuses solutions (et cette liste n’est pas exhaustive) mais toutes ne fonctionnent pas sur tous les types d’acouphènes. Il faut donc bien savoir vers laquelle se diriger pour limiter les dépenses financières en solution inefficace dans notre cas.

Je peux vous aider dans chacune des étapes pour soulager vos acouphènes (détection, détermination de la cause, détermination des solutions adaptées, mise en place, accompagnement tout au long du processus…).

N’hésitez pas à envoyer un message sur la page Facebook « Soulager ses acouphènes » ou par mail à appoline@soulager-ses-acouphenes.fr.

Appoline
 

Jeune acouphénique ne souhaitant pas endurer ses bruits toute sa vie, j'ai décidé d'étudier le sujet en profondeur et trouver la solution pour ne plus avoir d'acouphènes. Je mets aujourd'hui mes connaissances à votre service pour vous aider, à votre tour, à soulager vos acouphènes sur le long terme. Au plaisir d'avoir de vos nouvelles !

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: