Soigner l’acouphène grâce à la médecine traditionnelle chinoise | Soulager ses acouphènes

Soigner l’acouphène grâce à la médecine traditionnelle chinoise

Vous le savez, l’acouphène est une hallucination auditive correspondant à la perception d’un son ou de bruits de manière continue ou intermittente dans une ou les deux oreilles et ressemblant à un tintement, un sifflement ou un bourdonnement, sans lien avec un stimulus auditif extérieur.

Les facteurs déclenchant les plus fréquemment retrouvés sont un trouble de l’audition, l’exposition au bruit, un antécédent de traumatisme crânien ou de l’oreille interne (accident de plongée, otites à répétition, maladie de Menière), le trouble vasculaire (hypertension, stress) et un grand état de fatigue généralisée (surmenage, burn-out).

Les acouphènes sont une problématique extrêmement complexe et d’une très grande difficulté à soulager. Les médecines complémentaires peuvent agir en soutien. Ici, nous allons nous concentrer sur la médecine chinoise (pharmacopée chinoise, digitopression, shiatsu).

Ce que dit la médecine chinoise

Du point de vue de la médecine traditionnelle chinoise, l’acouphène peut être dû soit à l’énergie du rein, soit au sang du foie, soit encore à l’humidité de la rate. Et selon ces trois grands axes, le patient entendra un son différent.

  • Le vide du chi (l’énergie) du rein, le plus courant, est un effondrement qui entraîne un bruit grave dans l’oreille.
  • L’humidité de la rate provoque un bruit sourd et le vide du chi du sang du foie entraîne un bruit aigu.
  • Une montée du chi du foie, à l’opposé donc du vide, peut avoir ce qui s’apparente davantage à la sensation de sifflements avec battements.

Il est important de faire soi-même ce travail de discernement par rapport au bruit pour éclairer le thérapeute, si vous souhaitez en voir un.

Le rein, temple de notre énergie vitale

photo d'un rein en plastique pédagogique

A savoir que le rein stocke notre énergie vitale et gouverne l’oreille. Un trouble de l’énergie de cet organe pourra, en conséquence, avoir une incidence sur tous les troubles auditifs mais aussi sur les vertiges.

Dans le cas d’un déficit de l’énergie du rein, les acouphènes seront plutôt de nature sourde ou se manifesteront par un sifflement grave. Ces symptômes sont, dans ce cas, souvent accompagnés de fatigue générale, frilosité, transpiration nocturne, perte de mémoire, lombalgie, faiblesse des genoux, manque de concentration… Et les acouphènes sont accrus lors des périodes de surmenage intellectuel ou physique ou en cas d’angoisse trop prononcée.

Le foie, purificateur sanguin et énergétique

schéma 3D de l'intérieur du corps humain et du foie

Le foie régit les vaisseaux et filtre le sang. Si son énergie est bloquée, les acouphènes seront plutôt de nature aiguë, accompagnés de vertiges et de palpitations dans l’oreille. Ces symptômes seront accompagnés d’irritabilité, dépression, réveil nocturne, tension oculaire, hypertension essentielle, problème pour prendre des décisions, perte de libido ou maux de tête.

Lorsque le foie est en cause, les acouphènes peuvent être déclenchés par un excès alimentaire, une colère, une contrariété ou le non-deuil d’un événement (décès, divorce, perte d’un emploi…).

Le médecin traditionnel chinois corrigera ces déséquilibres assez facilement en vous prescrivant des remèdes de la pharmacopée chinoise ou par digitopression et par le biais du Shiatsu.

__________

Découvrez la méthode SOREHO et soulagez vous acouphènes maintenant. Une méthode efficace basée sur la thérapie sonore, la relaxation et un ingrédient secret. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Florian
 

Jeune acouphénique ne souhaitant pas endurer ses bruits toute sa vie, j'ai décidé d'étudier le sujet en profondeur et trouver la solution pour ne plus avoir d'acouphènes. Je mets aujourd'hui mes connaissances à votre service pour vous aider, à votre tour, à soulager vos acouphènes sur le long terme. Au plaisir d'avoir de vos nouvelles !

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: